Participez

Projet partenarial d’aménagement

Projet partenarial d’aménagement

Un partenariat historique pour requalifier le centre-ville de Marseille 

La Métropole copilote avec la Ville de Marseille et avec l’appui de l’Etat ce projet d’aménagement, sur le plan urbain, sur celui de l’habitat, de l’économie et du commerce, de 1000 hectares répartis sur 8 arrondissements au cœur de la cité phocéenne. Un chantier inédit par son ampleur.

 


 

« Ce Projet partenarial d’aménagement constitue la première étape de ce qui sera la plus vaste opération de requalification urbaine jamais entreprise sur Marseille. » En signant, le 15 juillet 2019, avec l’État et la Ville de Marseille cet accord, dont l’objectif est la renaissance globale du centre-ville de la cité phocéenne, la présidente de la Métropole a permis d’acter une série d’engagements pour conduire et réaliser un projet d'une ampleur inédite.


Logement et commerce

Mille hectares vont ainsi être réaménagés. Avec une dizaine de partenaires, pour la première fois, les problématiques du logement, de l’économie, du tourisme, des infrastructures, du cadre de vie seront abordées globalement, d’une manière inclusive et intégrale.

Le Projet partenarial d’aménagement du centre-ville de Marseille, voté le 20 juin 2019 en conseil de Métropole, est né d’échanges constants entre les collectivités publiques et l’État. Il s’appuie sur une stratégie en 5 objectifs :

  • Lutter contre l’habitat indigne ;
  • Améliorer l’attractivité et la qualité résidentielle ;
  • Permettre aux habitants de se maintenir dans leur quartier ;
  • Restaurer le patrimoine bâti ;
  • Redynamiser la fonction économique.

Piloté par la Métropole et la Ville de Marseille, le Projet partenarial d'aménagement s’appuie sur une gouvernance partagée ainsi que sur des financements croisés. Il intègre l’ensemble des politiques publiques menées sur le périmètre (OPAH Renouvellement urbain, Quartiers prioritaires de la ville, AVAP, Opération Grand centre-ville, Quartiers libres, Opération de requalification « Ici, Marseille change »).

Construire une stratégie pour le relogement et l’hébergement temporaire en accompagnant les ménages concernés, est au cœur de l’engagement partenarial. Les travaux menés permettront de favoriser le développement de l'offre commerciale en luttant contre la vacance des locaux et d'inciter à la réimplantation d'entreprises du tertiaire. La création d'une Grande opération d'urbanisme (GOU) facilitera les opérations.

Ce projet monumental pour relancer l’attractivité résidentielle et économique du cœur de la capitale de la métropole, pour y restaurer les conditions d’habitat et de vie et préserver son patrimoine, constitue un enjeu majeur. La Métropole pose une nouvelle pierre à l’édifice. 

Lire la fiche pratique du PPA (juillet 2019).

Lire le contrat de projet du PPA (juin 2019) et son avenant N°1 (Octobre 2021)

 

Une Société publique locale d'aménagement d'intérêt national (SPLA-IN) a été créée dans le cadre du PPA.

Détenue à 59 % par la Métropole Aix-Marseille-Provence, à 35 % par l’Etat (représenté par l’EPA Euromediterrannée) et à 6 % par la Ville de Marseille, la SPLA-IN Aix-Marseille-Provence, dédiée à la lutte contre l’habitat indigne et dégradé, constitue un outil opérationnel dont l’objet est de réaliser, de manière multi partenariale, les opérations de construction et de réhabilitation d’immeubles, les opérations d’aménagement, mais également d’intervenir sur la requalification de copropriétés dégradées.

Dans le cadre du PPA, quatre îlots de première phase ont été identifiés (Clovis- Hugues/Belle de Mai, Noailles/Delacroix, Noailles-Ventre et Hoche-Versailles), représentant au total 1829 logements.

 

Les chiffres-clés
  • 1000 hectares dans le centre-ville répartis sur 8 arrondissements (1er, une partie du 2e, 3e, 4e, 5e, 6e, 7e et 8e) et délimités, au nord avec les boulevards Lesseps et Plombières, à l’est le boulevard Françoise-Duparc, au sud le boulevard Baille, la place Castellane et jusqu’aux Catalans.
     
  • 200 000 habitants.
     
  • Une première phase estimée à 217 millions d’euros.
     
  • 10 partenaires : la Métropole, la Ville de Marseille, l’État, le Département, l’établissement public d’aménagement Euroméditerranée, l’ANAH, l’ANRU, la Banque des territoires, l’EPF Paca, l’AR HLM
     
  • Durée du contrat : 15 ans.

 


Une grande enquête pour améliorer l’habitat du centre-ville

A partir d’octobre 2021, la Métropole et la Ville de Marseille mènent une enquête dans plusieurs secteurs prioritaires du centre-ville (Belle-de-Mai, Noailles, Belsunce et Euromed) pour améliorer la connaissance des immeubles et recueillir les besoins des occupants.

Plusieurs équipes spécialisées ont été missionnées pour réaliser des visites sur un échantillon d’immeubles et de logements. L’objectif est de définir des dispositifs adaptés pour accompagner techniquement et financièrement les propriétaires dans la réalisation de travaux pérennes.

Ces dispositifs pourront également prévoir des moyens de coercition pour les immeubles les plus dégradés, ou du fait de l’inaction volontaire ou de la négligence des propriétaires.

> Tout savoir sur cette enquête

> Consulter notre foire aux questions

 

enquete publique habitat