Participez

Plan de déplacements urbains

PDU

Un Plan de déplacements urbains en 110 actions

Le Plan de déplacements urbains de la Métropole a pour objet de définir l’organisation des déplacements des personnes et des marchandises sur une période de dix ans. Lancé en décembre 2017, le projet a été arrêté en décembre 2019.

Il établit un plan d’actions qui s’imbrique dans les différentes démarches stratégiques métropolitaines. En effet, en s’appuyant sur la feuille de route définie par l’Agenda de la mobilité, le PDU s’inscrit dans le cadre du Projet métropolitain, de l’Agenda économique et de l’Agenda environnemental de la Métropole et du Département des Bouches-du-Rhône. Il sera définitivement adopté après la consultation des personnes publiques associées ainsi qu’une enquête publique prévue en fin 2020.

Il sera ensuite décliné dans des plans locaux de mobilité, qui préciseront localement, dans chaque bassin, chaque commune, les actions opérationnelles dans tous les domaines de la mobilité.

 


 
Des objectifs chiffrés

À l’horizon 2030, le projet de PDU se donne pour objectifs stratégiques (avec pour référence l'année 2012) :

  • Une diminution de 26 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) liées au trafic routier ;
  • Une réduction de la part modale de la voiture à moins de 50 % ;
  • Une augmentation de 50 % de l’utilisation des transports en commun métropolitains ;
  • Une augmentation de la part modale des transports collectifs de 10 % à 15 % ;
  • Une augmentation de la part modale du vélo de 1 % à 5 % ;
  • Une augmentation de la part modale de la marche de 31 % à 33 %.

Enfin, le PDU se propose d’offrir, à plus de 90 % des Métropolitains, un accès aux transports collectifs, à un pôle d’échange multimodal (PEM) ou un parc relais en moins de 15 minutes.

Pour répondre à ces objectifs stratégiques, la Métropole entend développer un PDU en 110 actions regroupées en 7 leviers constituant le cœur du projet (un réseau cyclable maillé et sécurisé, un réseau de transport public performant, un réseau routier apaisé, un réseau de pôles d’échanges multimodaux densifié…).

 

 

 

 

 

Une large concertation

Lancée en décembre 2018, la concertation publique s’est appuyée sur 19 ateliers qui ont réuni 436 participants, 2 enquêtes grand public en ligne, recueillant 3000 réponses et 1 registre de concertation numérique, qui a permis à 17 000 visiteurs de prendre connaissance des 130 documents mis à disposition. La concertation, conduite au fur et à mesure de l’élaboration du projet, a permis d’enrichir le document et de donner une large place à l’avis de chacun. Le processus s’est achevé en septembre 2019.

Schèma PDU