Participez

INSERTION

Insertion

Une métropole riche de ses différences

En matière d’insertion, la Métropole est forte d’un héritage où les préoccupations des six territoires se sont exprimées différemment.

 


 

Lutter contre l’exclusion

Les objectifs de ces politiques, quel que soit l'angle d'attaque, restent néanmoins les mêmes :

  • lutter contre l'exclusion des publics en difficulté d'insertion et favoriser l'accès à l'emploi durable.

Les situations des personnes concernées par les politiques d’insertion et d'emploi impliquent l’apport de réponses globales qui mobilisent des expertises et des dispositifs multiples portés par différents acteurs sur les six territoires.

La Métropole souhaite donc ouvrir l’accueil de ces publics à des entreprises traditionnelles qui le souhaitent. Deux propositions en découlent :

  • créer un service de promotion des ressources humaines du territoire auprès du secteur économique non spécialisé ;
  • jouer les intermédiaires entre les besoins de main d’œuvre des entreprises et les demandeurs d’emploi susceptibles de les satisfaire.
Un accompagnement individualisé

Le territoire métropolitain présente l’atout considérable d’être couvert par six PLIE (plan local pour l’insertion et l’emploi). Ceux-ci traduisent de façon stratégique et opérationnelle les orientations du Programme opérationnel du fonds social européen 2014-2020.

Ces dispositifs partenariaux, contractualisés avec l’État, la Région, le Département et le Fonds social européen (FSE), représentent autant de lieux de mise en cohérence des politiques emploi, développement économique, insertion et formation professionnelle. Ils sont spécifiquement destinés à un public demandeur d'emploi présentant des difficultés d'insertion sociale et professionnelle du fait d'un cumul de handicaps sociaux, économiques, de qualification, etc.

23 000 personnes accompagnées

L'ensemble des PLIE des 63 communes du territoire métropolitain qui en sont dotées, représente un accompagnement personnalisé de près de 23 000 personnes sur quatre ans.

Une seconde chance

Aux côtés d'outils dont disposent les autres partenaires publics, la Métropole a donc fait le choix de valoriser des initiatives locales qui ont fait leurs preuves. Le recentrage des PLIE sur l'accompagnement d'un public adulte, permet à la Métropole, par le biais de son maillage territorial et des missions locales, de se positionner également sur l’accompagnement d’un public jeune de moins de 26 ans, qui fonctionne et qui a fait ses preuves.

Pour les plus jeunes en situation de décrochage scolaire, des initiatives comme l’École de la deuxième chance ont démontré leur efficacité et pourraient être étendues à la totalité du territoire métropolitain.

Marchés publics, opportunité et levier

La Métropole passe des commandes de tous types à des entreprises (mobilier, logiciels, outils, matériaux…) ou conduit des chantiers de travaux publics. Tous les marchés et contrats de la commande publique de la Métropole, quelle qu'en soit la forme, ont potentiellement vocation à porter des démarches d'insertion des publics les plus éloignés de l'emploi. Or, il lui est possible d’imposer aux entreprises candidates certaines exigences. Par exemple, réserver un certain nombre de jours de travail sur un chantier à des personnes en insertion professionnelle ou recourir à une main-d’œuvre en insertion pour certaines productions de fournitures.

La commande publique constitue en effet un véritable levier de progrès social. Dès lors que la prestation envisagée fait appel à de la main d’œuvre, il devient opportun de décliner, dans les conditions du marché, des clauses prévoyant des dispositions en matière d’insertion professionnelle de tous les publics éloignés de l’emploi.

Le fonds d’aide aux jeunes (FAJ)

Qu’est-ce que c’est ? Le fonds d'aide aux jeunes (FAJ) s'adresse aux jeunes de 18 à 25 ans qui rencontrent des difficultés d’insertion sociale et professionnelle. Ce soutien est ponctuel et accordé à titre subsidiaire.

Quels sont les types d’aides ?

  • Un secours temporaire exceptionnel
  • Une aide financière pour un projet d’insertion,
  • Une action d’accompagnement de longue durée à l’insertion sociale et professionnelle.

Quelles sont les conditions d’octroi ? Elles sont définies dans le règlement intérieur FAJ et prennent en considération les ressources des parents et du jeune.

Le demandeur doit être domicilié sur le territoire de la Métropole Aix-Marseille-Provence ou être domicilié administrativement par un organisme agréé (CCAS, accueil de jour, etc.)

Où s’adresser ? À la mission locale la plus proche de chez vous.

Métropole - Aix-Marseille-Provence
-

-

23 000

C'est le nombre de personnes accompagnées, sur quatre ans, par l'ensemble des PLIE des 63 communes qui en sont dotées.

-
La clause sociale

Un terrain juridique plus favorable permet de porter aujourd'hui la clause sociale d’insertion. Celle-ci favorise, non seulement l’accès à un emploi durable pour des personnes qui en sont éloignées. Mais elle génère également de l'activité au profit des structures d'insertion par l'activité économique du territoire métropolitain.

La clause sociale, tout en permettant de répondre à un besoin de main-d’œuvre exprimé par les entreprises de secteurs en tension, comme le BTP, s'impose comme une opportunité de collaboration inédite et d'un rapprochement entre les entreprises privées et les personnes en difficulté d’insertion.

-