Participez

Proximité

Proximité

Le potentiel
de la proximité

La dimension internationale de l’économie ne doit pas se faire au détriment du gisement d’activités locales - commerce, artisanat, services - aussi vital pour les populations que pour les entreprises du territoire. Loin de faire l’impasse sur ce levier de développement, la Métropole l’actionne de multiples manières.

 


 

Commerce, artisanat

Le « petit commerce » est un bien précieux des villes et des villages de la métropole. Pourtant, il fait face depuis longtemps à la concurrence sévère des grandes surfaces et, plus récemment, du e-commerce, sans compter les cessations d’activité consécutives à un départ à la retraite. Dans certains secteurs, le recul des commerces de proximité pénalise les populations comme l’économie métropolitaine.

Pour maintenir partout le commerce et l’artisanat, la Métropole Aix-Marseille-Provence veut accompagner les territoires dans le combat qu’ils ont engagé. Cette démarche co-construite repose sur l’élaboration d’un Schéma directeur d’urbanisme commercial qui déterminera les grands équilibres de l’implantation des différents types de commerces au sein de la métropole. Il se doublera d’un Observatoire du commerce et des usages pour adapter en permanence les politiques de soutien à l’évolution rapide des modes de consommation.

En complément, un inventaire des services et outils d’accompagnement sera dressé. Des initiatives aussi diverses qu’innovantes en découleront, telle cette application mobile d’offres de logements chez l’habitant destinés aux salariés des très petites entreprises.

Parallèlement à cette stratégie, le réseau des experts en développement commercial sera étoffé avec une équipe dédiée aux projets, en lien avec les Chambres de commerce et d’artisanat. Des services seront également offerts aux petits entrepreneurs pour favoriser leur implantation. Ceux-ci bénéficieront aussi des opérations de rénovation des centres-villes ou de la création de villages d’entreprises.

Au plus près des habitants,
« l’économie présentielle »

La métropole est forte des habitants qui la peuplent et des touristes qui la visitent. Les uns et les autres ont des besoins quotidiens en termes de services et d’accompagnement. C’est l’ensemble de ces activités qui font « l’économie présentielle ».

À l’image du commerce et de l’artisanat, les services révèlent un potentiel de richesse et d’emploi de plus en plus prometteur. Ils répondent, en effet, à l’évolution des attentes de la société liées, par exemple, au vieillissement de la population ou à la croissance de la fréquentation touristique.

La Métropole met l’accent sur ces activités parce qu’elles sont devenues vitales et parce qu’elles constituent un secteur économique d’avenir. Elle lance, d’une part, une concertation spécifique sur les opportunités, cibles et leviers d’action qui permettraient de les développer. Elle soutient, d’autre part, les innovations en la matière avec un intérêt particulier pour la transition numérique. L’expansion rapide d’Internet et des services digitaux ouvre autant de perspectives de nouvelles activités de proximité que de nécessités d’accompagnement et de formation des personnes (notamment les plus âgées ou démunies) et des entreprises pour s’approprier les nouvelles technologies.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

43,3 %

des emplois privés
C'est le poids de l'économie présentielle dans le département des Bouches-du-Rhône, en 2014.

 

 

Focus
Créer des entreprises
dans les quartiers fragiles

Les quartiers d’habitat social qui bénéficient des financements de la rénovation urbaine de l’ANRU (Agence nationale de rénovation urbaine) ont déjà donné naissance à de nombreux projets d’entreprise dynamiques et ambitieux.

Malheureusement, dans la durée, beaucoup ne parviennent pas à se concrétiser ou à se maintenir. La Métropole souhaite donc accompagner davantage ces créateurs d’entreprises jusqu’à ce qu’ils atteignent une véritable autonomie. Des expériences de ce type ont déjà montré leur efficacité comme celle du Pôle de l’entrepreneuriat de La Cabucelle ou du Programme Corsy à Aix-en-Provence.

Ces initiatives s’accompagneront de l’optimisation des mesures fiscales ou de la poursuite de dispositifs comme le CitésLab qui aide les habitants des quartiers à matérialiser un projet personnel.

 
Enquête sur les pratiques et habitudes d’achats

Quelles sont vos habitudes de consommation ? Comment achetez-vous ? La Métropole lance une enquête consommateurs en ligne, afin de mieux connaître vos besoins et vos attentes. Ouverte à tous les habitants jusqu’au 20 décembre 2018, cette enquête contribuera à l’élaboration du Schéma Directeur d’Urbanisme Commercial métropolitain, document de référence de la Métropole pour organiser et dimensionner l’armature commerciale de son territoire.

Exprimez-vous : il suffit de vous laisser guide par ce questionnaire.