Participez

Emploi

Emploi

Héritage et potentiel
d’une métropole d’avenir

La Métropole Aix-Marseille-Provence est forte d'atouts pour devenir une des métropoles les plus compétitives, notamment au regard des potentiels en matière d'emploi. Pour autant, la situation y est particulièrement contrastée. Aix-Marseille-Provence compte environ 60 000 emplois de moins que d’autres métropoles similaires et le nombre de chômeurs y demeure supérieur à la moyenne nationale. Pourtant, le nombre d’emplois créés au cours des dix dernières années (6 000 par an), augmente plus vite qu’ailleurs. Mais cela ne suffit pas.

 


 

Forces et faiblesses

Autre difficulté, la coexistence de poches de grande pauvreté avec une dépendance à l'égard de la redistribution et de la solidarité qui reste supérieure de 30 % à la moyenne des autres aires métropolitaines de France.

La situation sociale liée à l'emploi apparaît donc aujourd’hui comme une des faiblesses du territoire métropolitain. Elle reste ainsi une préoccupation majeure dans la définition du rôle que la Métropole entend exercer dans le développement économique et social des territoires qui la composent, en prenant appui sur l’expertise des différents acteurs publics et privés.

Il faut dire que la Métropole hérite de la situation antérieure : une mosaïque de lieux et de dispositifs dédiés au service public de l’emploi. Pour l’usager, elle est source de complexité dans son orientation et ses démarches. Pour l’institution métropolitaine, elle est source de dispersion et de moindre efficacité.

Performance sociale

Dès lors, toutes les compétences de la Métropole - et pas seulement la compétence emploi, insertion - doivent être mobilisées pour apporter des réponses concrètes aux demandeurs d’emploi. Ainsi, quand Aix-Marseille-Provence s’engage dans la concrétisation de son Agenda de la mobilité métropolitaine, la question de l’accessibilité des zones d’emploi par les transports en commun est traitée comme un impératif absolu.

L’enjeu est donc, pour la Métropole, d’élaborer une stratégie territoriale de l’emploi qui affirme une vision transversale de ces problèmes tout en intégrant le facteur développement économique. En même temps que la Métropole se destine à faire de son territoire un lieu de performance économique, elle doit pouvoir concilier un développement équilibré de son territoire sur la question de la solidarité pour devenir un lieu de performance également sociale. Dans ce contexte elle doit, par la mise en œuvre de son schéma directeur, tisser ou renforcer les liens entre les différentes dynamiques économiques et les logiques d'insertion et de ressources humaines de son territoire.

Métropole - Aix-Marseille-Provence
-
Les principaux freins à l'emploi sont :

- une qualification insuffisante,

- un problèmes de santé,

- l'absence de logements,

- l'absence de moyens de transport...

-

-

60 000

c'est le nombre d'emplois créés sur le territoire au cours des dix dernières années

L’insertion par l’activité économique

La clé d'entrée en matière d'insertion et d'emploi implique donc bien, et de façon complémentaire, la question du développement économique, par une mobilisation de l’ensemble des dispositifs inscrits dans le champ de l'insertion par l'activité économique, offrant des emplois sur des activités d’utilité sociale. Les structures d'insertion par l'activité économique s'adressent à un public qui n'accède pas spontanément au marché du travail classique et qui a besoin d'une aide d'accompagnement par la conclusion d'un contrat de travail spécifique.

La contribution de la Métropole, en tant qu’expert dans le domaine du développement économique, représente donc, en soi, l’opportunité d’une meilleure coordination de tous les acteurs locaux tout en maintenant le souci de la proximité absolue - au cœur des bassins d’emploi - avec ceux qui ont besoin de cet accompagnement vers l’emploi. Elle devrait permettre une convergence des efforts autant qu’une mutualisation des moyens ainsi que l’exploitation de besoins d’emplois nouveaux ou insatisfaits.