Participez

Les territoires en renouvellement urbain sont des « Quartiers fertiles » 21/04/2021

La Métropole Aix-Marseille-Provence favorise le développement de l’agriculture urbaine sur l’ensemble de son territoire. Les quartiers dits prioritaires, dans le cadre de la Politique de la ville, sont bien évidemment concernés par cet important engagement. Quatre nouveaux projets imaginés par la Métropole viennent ainsi d’être labellisés « Quartiers fertiles » par l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU).

Désormais, six projets portés par la Métropole sont labellisés « Quartiers fertiles » par l’ANRU*. Ce programme national vise à soutenir la mise en œuvre de projets agricoles (jardins d’insertion, micro-fermes…) au cœur des quartiers concernés par la politique de la ville.

Les quatre nouveaux projets labellisés confortent l’action de la Métropole au profit de l’agriculture urbaine dans un territoire plus solidaire et durable.

  • Création d’une « boucle alimentaire locale » - Marseille, Font-Vert

Ce projet de centre de formation à la cuisine fonctionnera sur le principe du « circuit-court ». Des jardins collectifs fourniront une partie des produits qui seront ensuite transformés en cuisine pour être consommés dans les équipements du quartier ou à l’occasion d’événements. L’initiative, portée par l’association Femmes Familles Font-Vert, permettra également de proposer des emplois en insertion.

  • Les jardins « Tremplin » - Marseille, Air-Bel

Le projet des jardins d’Air Bel consiste à créer un tremplin vers les métiers de l’agriculture, des espaces verts et de l’environnement. Des jardins partagés seront co-construits avec les habitants, via des chantiers éducatifs. Un poste d’animation-formation sera également créé au sein de la ferme urbaine Le Talus, située à proximité.

  • Serre bioclimatique et jardins - Salon-de-Provence, Les Canourgues

Une serre bioclimatique, des jardins de formation professionnelle et des jardins partagés seront développés au sein du quartier des Canourgues, à Salon-de-Provence.

  • Une ferme avicole en insertion pour traiter des déchets alimentaires des écoles - Vitrolles

Ce projet prévoit l’installation d’un poulailler dans un des quartiers prioritaires de la ville. Cette initiative participe à la réduction des biodéchets et lutte contre le gaspillage alimentaire. L’objectif est également de produire des œufs pour la consommation des habitants.

Ces quatre projets bénéficieront d’un soutien financier et technique pour leur mise en œuvre.

Six projets au total désormais

Ils rejoignent les deux premiers lauréats, désignés en septembre 2020, lors de la première tranche de l’appel à projets « Les Quartiers fertiles ».

Les deux premiers projets labellisés sont :

  • La micro-ferme de Frais-Vallon, à Marseille. Cette initiative vise à développer une activité agricole fondée sur le maraîchage bio, au bénéfice des habitants du quartier.
     
  • Réhabilitation de friches et renaturation à la Savine-Vallon des Tuves, à Marseille. Le projet recourt aux activités agricoles, de chèvrerie notamment, pour accompagner la transformation du quartier.

 

*L’Agence nationale pour la rénovation urbaine finance et accompagne la transformation des quartiers dans lesquels sont concentrées les difficultés sociales, économiques et urbaines.