Participez

La Métropole veut faire revivre ses terres agricoles en friche 11/06/2018

AGRICULTURE. La Métropole souhaite valoriser l’agroforesterie, mode d’exploitation associant culture des arbres et maraîchage.

Une étude a été lancée sur l’ensemble des massifs du territoire et notamment sur le Garlaban pour recenser toutes les friches agricoles d’intérêt DFCI (Défense de la forêt contre l’incendie). En effet, peu ou mal entretenues, ces terres ne peuvent jouer leur rôle de barrières naturelles contre les incendies.

Recréer des activités agricoles viables pour prévenir les risques d’incendie dans un département où les massifs forestiers représentent plus de 30 % de la superficie totale est une volonté de la Métropole Aix-Marseille-Provence.

L’exemple de Rémi Clérin

Rémi Clérin

Ainsi, depuis le 1er décembre 2017, Rémi Clérin jeune agriculteur de 27 ans a signé un bail avec Aix-Marseille-Provence pour une parcelle de 4000 m2 située sur le domaine de la Font de Mai, à Aubagne qui, jusque-là, était en friche.

Il pratique deux cultures typiquement méditerranéennes : le maraîchage et les arbres fruitiers. Une agriculture en parfaite adéquation avec les changements climatiques, où les légumes eux aussi souffrent des fortes chaleurs et apprécient de pousser à l’ombre des arbres fruitiers.

Initiée par le territoire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile, cette démarche permet une meilleure utilisation des ressources naturelles, de diversifier la production, de restaurer les sols, de repousser les maladies et d’atténuer les chocs climatiques.

Rémi Clérin, qui a pour mission pédagogique de promouvoir cette pratique agroforestière, souhaite vendre ses légumes bio en paniers paysans à La Treille où il détient déjà une parcelle d’environ 5000 m2, et probablement auprès des Jardins du Pays d’Aubagne. Ils pourront être dégustés également à la buvette de la Font de Mai.

En plus de ces 4000 m2 exploités, la Métropole et le territoire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile lui ont confié l’entretien d’une soixantaine d’oliviers et plus de 300 pieds de vigne.