Participez

Lancement de l'enquête publique sur le PDU métropolitain 20/04/2021

À partir du 20 avril et jusqu’au 21 mai, les habitants de la Métropole sont invités à déposer leurs observations et propositions sur le projet de Plan de déplacements urbains métropolitain 2020-2030. L’ambition de ce document est que chaque habitant dispose d’une solution de mobilité alternative à la voiture individuelle : vélo, transports collectifs, covoiturage...

L’enquête publique est une procédure réglementaire qui s’applique à tous les projets, programmes et plans ayant un impact sur l’environnement. Elle va permettre à chacun de prendre connaissance des caractéristiques détaillées du PDU et de donner son avis sur le projet.

Pour s’informer, participer et déposer un avis :  cliquez ici

Pourquoi un PDU
En tant qu’autorité organisatrice unique de la mobilité, la Métropole Aix-Marseille-Provence est chargée d’organiser et de gérer sur son territoire l’organisation des déplacements des personnes et des marchandises. Le Plan de déplacements urbains métropolitain (PDU) définit l’organisation de cette compétence sur une période de dix ans.

Vers des mobilités plus durables
L’objectif est de réduire la part du tout-voiture dans nos déplacements, et donc de faciliter l’usage des transports en commun, la pratique du vélo et de la marche à pied. Ces changements de comportement amélioreront sensiblement la qualité de l’air. Ils auront également des effets positifs sur le cadre et la qualité de vie.

Les enjeux « mobilité » de la Métropole

  • Faciliter la mobilité pour un territoire attractif, fluide et accessible à tous ;
  • Adapter les mobilités aux caractéristiques d’une métropole polycentrique et aux densités contrastées ;
  • Diversifier l’offre de mobilité en structurant la combinaison des modes de déplacement ;
  • Améliorer les mobilités pour développer un cadre de vie remarquable et respirable.

Le PDU sera décliné en plans locaux de mobilité qui préciseront, dans chaque bassin de proximité, un programme d’actions opérationnelles d’intérêt local.

Bassins_de_mobilite

Un projet largement concerté
Une concertation continue a permis d’enrichir le projet.

De janvier 2018 à octobre 2019, se sont tenus :

  • 19 ateliers réunissant 520 participants ont été organisés
  • 2 enquêtes en ligne ont recueilli 3 000 réponses
  • 1 registre de concertation numérique : 130 documents disponibles, 17 000 visiteurs

Le PDU entre à présent en enquête publique, à l'issue de laquelle il sera approuvé à l’automne 2021. 

Calendrier_PDU

110 actions pour répondre à des objectifs chiffrés
La Métropole agira notamment pour :

•    Développer un « système vélo global »
Aménager un réseau cyclable plus dense et entièrement sécurisé mais aussi proposer des services qui facilitent l’usage du vélo (places de stationnement, location de courte ou longue durée, aides à l’acquisition de vélos électriques…)

•    Rendre les transports en commun plus performants et plus accessibles
Renforcer le Réseau express métropolitain : Val’Tram, créations de lignes « Car+ » et de transport à haut niveau de service…

•    Favoriser l’usage de véhicules propres
Prolonger la prime à l’achat de véhicules électriques jusqu’en 2025 et installer plus de 1 000 bornes de recharges électriques publiques d’ici 2030.

•    Optimiser le réseau routier
Augmenter les voies réservées aux transports en commun. Encourager le covoiturage. Développer les boulevards urbains multimodaux.

•    Miser sur l’intermodalité
Renforcer le réseau des pôles d’échanges multimodaux qui permettent de passer facilement d’un mode de transport à un autre, et donc de garer sa voiture pour prendre un bus, un tram, un car, un vélo…

•    Mieux partager l’espace public
Aménager des trottoirs qui soient plus attractifs pour les piétons et mieux adaptés aux personnes à mobilité réduite. Réguler le stationnement. Faciliter l’usage des modes actifs (marche, vélo). Faire de la zone 30 la référence en centre-ville…

A l’horizon 2030, il est envisgé

  • Une diminution de 26 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) liées au trafic routier ;
  • Une réduction de la part modale de la voiture à moins de 50 % ;
  • Une augmentation de 50 % de l’utilisation des transports en commun métropolitains ;
  • Une augmentation de la part modale des transports collectifs de 10 % à 15 % ;
  • Une augmentation de la part modale du vélo de 1 % à 5 % ;
  • Une augmentation de la part modale de la marche de 31 % à 33 %.
     

Le PDU s’inscrit dans la stratégie globale de planification du territoire
Le Plan de déplacements urbains 2020-2030 entre en cohérence avec les orientations stratégiques des autres documents cadre de la Métropole et de la Région. Il participe ainsi à un projet d’aménagement d’ensemble qui articule urbanisme, transports, développement économique et prise en compte des enjeux environnementaux
 

Plus d'informations : ici 
 

Dossier de presse : ici