Participez

La Métropole accélère encore en matière de transport durable 12/04/2021

Aix-Marseille-Provence a signé un contrat de concessions et délégations de service public avec Transdev et la Banque des Territoires pour les réseaux Libébus (Pays Salonais) et Bus de l’Étang (Pays de Martigues et Istres-Ouest Provence). Objectif affiché : baisser la part modale de la voiture de 8 % sur ce périmètre regroupant 25 communes et 300 000 habitants.

Aix-Marseille-Provence continue d’avancer en vue d’une mobilité durable au cœur de son territoire. La Métropole vient de signer un protocole de concessions et délégations de service public (DSP) avec Transdev et la Banque des Territoires (Groupe Caisse des Dépôts) pour l’exploitation des bus du secteur centre-nord-ouest de son réseau de transport collectif urbain.

Le contrat couvre le périmètre des réseaux Libébus (Pays Salonais) et des Bus de l’Étang (Pays de Martigues et Istres-Ouest Provence) en plus de trois communes de la Côte Bleue : Carry-le-Rouet, Sausset-les-Pins et Châteauneuf-les-Martigues. Au total, 25 communes sont concernées (Alleins, Aurons, Berre-l’Étang, Carry-le-Rouet, Charleval, Châteauneuf-les-Martigues, Eyguières, Gignac-la-Nerthe, La Barben, La Fare-les-Oliviers, Lamanon, Lançon-Provence, Les Pennes-Mirabeau, Mallemort, Marignane, Pelissanne, Rognac, Saint-Chamas, Salon-de-Provence, Saint-Victoret, Sausset-les-Pins, Sénas, Velaux, Vernègues et Vitrolles) pour près de 300 000 habitants de la métropole desservis. Le réseau, objet de la concession, comporte une centaine de lignes régulières, scolaires et du transport à la demande. Il est évalué à environ 7,3 millions de kilomètres commerciaux par an.

Un renouvellement de l’intégralité de la flotte de véhicules envisagé

Cette délégation de service public prendra effet à partir du 6 juillet 2021, pour une durée de neuf ans. Transdev et la Banque des Territoires veulent faire de la métropole un exemple de territoire durable en matière de transport. Dans cette perspective, et dans le cadre de cette concession, il est projeté :

  • la construction d’un dépôt à haute qualité environnementale avec station GNV (gaz naturel pour véhicules) au cœur du Pays Salonais ;
  • le renouvellement de l’intégralité de la flotte de véhicules à l’été 2022, avec 95 % de bus urbains fonctionnant au GNV et à l’énergie électrique ;
  • la création d’un centre de formation d’apprentis (CFA) d’entreprise, en partenariat avec les acteurs locaux de l’alternance ;
  • le maintien des emplois via des parcours de carrière individualisés offrant des passerelles entre métiers et sociétés locales ;
  • l’entretien et la maintenance du parc relais de Salon-de-Provence et des pôles d’échange de Salon et de Vitrolles.

De son côté, la Métropole Aix-Marseille-Provence mettra à la disposition de Transdev différents biens, dont un dépôt principal à Vitrolles, permettant un avitaillement en charge lente au GNV pour 70 véhicules, équipé d’une station gasoil, d’un tunnel de lavage et d’un pont élévateur.

D’ici 2030, la montée en régime du nouveau réseau de bus doit permettre de réduire la part modale de la voiture de l’ordre de 8 %.