Participez

La Métropole et le Département s’engagent pour accélérer la réalisation des projets de transport 07/02/2019

[MOBILITÉ] 220 millions d’euros, c’est le montant de l’enveloppe complémentaire que le Département des Bouches-du-Rhône s’engage à attribuer à la Métropole Aix-Marseille-Provence pour accélérer le développement des transports sur le territoire.

« Être efficace, avoir des résultats ». Tel est l’objectif de Martine Vassal, présidente de la Métropole et du Département, qui souhaite, grâce à ce financement complémentaire de 220 millions d'euros et faute d’engagement du gouvernement, maintenir ainsi le rythme de réalisation des projets inscrits dans l’Agenda de la mobilité métropolitaine voté en décembre. Parce que, explique la présidente « l’avenir est ici ! ».
 

Dès 2019, plusieurs actions vont être concrétisées :

Le métro de Marseille, automatique, sécurisé et accessible

Le métro de Marseille va être entièrement renouvelé, automatisé, climatisé, accessible aux personnes à mobilité réduite depuis le quai, et bénéficiant des technologies de pointe. Doté de façades de quai automatiques, la sécurité y sera améliorée. 

  • Livraison première rame automatique à Marseille : Automne 2022 
  • Ligne M2 en automatisme intégral : Printemps 2025 
  • Ligne M1 en automatisme intégral : Automne 2026
  • Accessibilité à la station Gèze lors de la mise en service de l’extension du métro prévue en 2019. 
  • Accessibilité sur la station Dromel-Sainte-Marguerite sont en phase d’achèvement. 
  • Pour les stations Vieux-Port, La Rose, Timone, Jules Guesde et Rond-Point du Prado, les travaux démarreront en 2021 pour des livraisons prévues en 2023. 
  • La mise en accessibilité de la station Saint-Charles, dont la maîtrise d’ouvrage a été déléguée à la RTM, est prévue pour 2024. 
  • Pour les autres stations, la programmation des travaux d’accessibilité et mise en service s’étalera entre 2024 et 2028.

Extension du tramway 

Avec l’aide du Département des Bouches-du-Rhône, le réseau de tramway s’étendra de la cité La Castellane au nord, à La Rouvière au sud. Les travaux se dérouleront en deux phases : 

Première phase : 2020-2023 

  • Prolongation au nord, de Arenc à Capitaine Gèze  
  • Prolongation au sud, de la place Castellane à la Gaye-Hôpitaux Sud.

Deuxième phase : 2022-2025 

  • Prolongation au nord, jusqu’au lycée Saint-Exupéry et la cité La Castellane
  • Prolongation au sud, jusqu’au quartier de La Rouvière.

          La place Castellane fera l’objet d’une requalification complète à l’occasion du prolongement du tracé vers le sud.


Le tramway de la rue de Rome à la place du 4-Septembre en 2025 

Cette nouvelle ligne de tramway devrait être mise en service en 2025. Elle sera constituée de 5 stations reliant la rue de Rome aux Catalans, via les rues Peytral, Puget, Corderie et Corse, sur 2,1 km.
 

Des nouvelles lignes de BHNS à Marseille, Istres et Aubagne

  • À l’horizon 2022, à Marseille, le bus à haut niveau de service (BHNS) B4 reliera la station Gèze et celle de la Fourragère. L’opération prévoit, également, l’aménagement d’espaces de circulation “doux” sur le tracé de la ligne : pistes cyclables, parkings pour vélos, voies piétonnes et larges espaces apaisés. 
  • À Istres, la future ligne de BHNS, desservira les quartiers ouest de la commune, le centre-ville, la zone d’activité du Tubé et la base aérienne, les secteurs commerciaux des Craux et des Cognets, ainsi que les lycées et collèges. Début des travaux  2021 pour une mise en service en 2022. 
  • À Aubagne, le Chronobus est destiné à relier la gare d’Aubagne jusqu’au quartier de Jouques de Gémenos. Il desservira sur 6,4 km, 15 arrêts du centre-ville, de la zone commerciale de La Martelle, de la zone industrielle Les Paluds et du Parc d’activités de Gémenos. Le projet prévoit également des aménagements cyclables. Dès 2020 des bus propres circuleront en préfiguration sur cette ligne. Les travaux débuteront en 2021 pour une mise en service l’année suivante.
  • Budget : 24 M€. 

Voies réservées sur autoroute : 100 kilomètres d’ici 2025

La Métropole souhaite développer les voies réservées sur 3 axes majeurs (Aix-Marseille, Marseille-Vitrolles, Marseille-Aubagne). Soit 100 km d’ici 2025 pour un coût de 100 millions d’euros.  
 

Des pôles d’échange multimodaux (PEM) à Gardanne, Martigues et La Ciotat pour 2020


Des parkings-relais à La Rose (Marseille) pour mi-2021 et à Aix pour fin 2019
 

Le Val’tram relancé 

  • Ce projet de tramway périurbain sur le territoire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile est localisé sur Aubagne, Roquevaire, Auriol, La Destrousse et la Bouilladisse.
  • Travaux : Automne 2021-2024
     

La Métropole, laboratoire pour la transition énergétique de ses réseaux de transport

  • Dès 2016, Marseille, avec l’expertise de la RTM, a été la première ville de France à bénéficier d’une ligne de transports en commun intégralement électrique : la ligne 82. 
  • Dès 2019, la RTM mettra en place un test dans un de ses dépôts, permettant de combiner différents dispositifs de recharge et types de bus afin de s’assurer des meilleures conditions pour la généralisation des bus électriques sur son réseau.
  • En 2019, le BHNS d’Aix sera exploité avec des bus 100 % électriques. 
  • En 2020, une station GNV (gaz naturel pour véhicules) à Vitrolles verra le jour pour la flotte des Bus de l’Étang. 
  • Aux 275 bornes à recharge électrique que la Métropole va installer sur le domaine public, il faut ajouter les 200 que financera le Département dans d’autres lieux (parkings d’équipements publics notamment).



Consultez, ci-dessous, le dossier de presse :