Participez

Quelle empreinte laisserez-vous pour les générations futures ? 18/10/2018

ENVIRONNEMENT. L’Agenda environnemental présenté mardi 16 octobre par Martine Vassal, présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence pose la question de l’empreinte laissée aux générations futures.

Prônant une écologie non dogmatique mais pragmatique, Martine Vassal s’est félicitée jeudi lors de la séance du conseil de Métropole de ce « partenariat gagnant entre la Métropole et le Département ».

Le document propose une série de mesures concrètes déclinées en quatre axes : l’amélioration de la qualité de l’air, la transition énergétique, la protection de la mer, du littoral et des milieux aquatiques et la préservation de la biodiversité.

« L’heure n’est plus aux incantations, mais bien à l’action rapide et efficace », affirme Martine Vassal relevant que « se mobiliser pour l’environnement, ce n’est pas juste dans l’air du temps (…) Cet Agenda, nous allons le décliner sur 5 ans, pour un budget de plus d’un milliard d’euros ».

Changer d’air

Dans le détail, l’Agenda propose notamment une aide aux particuliers pour l’achat d’un véhicule électrique, le développement de transports en commun plus verts et de mobilités douces ou le lancement d’un plan vélo. « Nous apporterons, à partir du 5 novembre, une aide de 5 000 euros aux particuliers, cumulables avec les aides de l’Etat, pour l’achat d’un véhicule électrique neuf. Une mesure que nous allons compléter avec le déploiement de 475 bornes de recharge sur l’ensemble du territoire », a précisé la Présidente.

Bientôt le BHNS d’Aix, entièrement électrique, préfigurera les transports collectifs de demain tandis qu’à Marseille, 15 bus fonctionneront à l’énergie électrique dès l’année prochaine.

En termes de biodiversité, l’Agenda met l’accent sur la gestion des déchets et la lutte contre le gaspillage alimentaire. Parmi les actions principales, le document identifie le déploiement en 2019 de 1 000 composteurs pour les particuliers sur le territoire métropolitain ou des dispositifs comme Proxidon, plateforme relais qui permet aux commerçants de donner leurs invendus alimentaires.

Sur la transition énergétique l’Agenda annonce le lancement d’un plan hydrogène et gaz verts, pour lesquels la Métropole entend donner une feuille de route ambitieuse.